appris

⇒APPRIS, ISE, part. passé, adj. et subst.
I.— Part. passé de apprendre.
II.— Adjectif
A.— Retenu par la mémoire, acquis par l'éducation du comportement.
1. [En parlant d'une matière, d'une leçon] Une leçon bien apprise :
1. Ces nouveaux animateurs s'aperçurent que les matières apprises considérées jusque-là comme un des éléments essentiels pour parvenir à la culture, n'étaient en réalité qu'un simple moyen de connaissance.
B. CACÉRÈS, Hist. de l'éducation pop., 1964, p. 143.
2. Qqf. péj. [En parlant d'une manière d'être, d'une fonction ou d'un sentiment hum.] Mécanique et sans relation avec la vie, comme ce qu'on apprend à l'école. Anton. naturel :
2. Il entre dans l'art du coiffeur des tournures de convention, des choses apprises, des façons académiques, qui sentent l'école. Mariette avait dans les cheveux le charme de l'imprévu.
CHAMPFLEURY, Les Aventures de Mlle Mariette, 1853, p. 298.
3. Un jeune homme au visage de blanchisseuse, qui portait une cape et un collier de perles, se promenait entre les tables, souriait aux uns, bousculait les autres (...). Sa voix apprise ressemblait aux courbes ridicules du modern-style.
COCTEAU, Le Grand écart, 1923, p. 40.
4. ... le pédant, l'important, le bourgeois, le mari étouffent en eux toute étincelle de vie et de vérité; bardés d'idées toutes faites, de sentiment appris (...) leur personnage n'est habité que par le vide...
S. DE BEAUVOIR, Le Deuxième sexe, t. 1, 1949, p. 367.
SYNT. Les grâces, les manières apprises.
B.— Rare. [En parlant d'une pers., d'un enfant] Appris à. Éduqué à :
5. Dès l'enfance appris à cela [mendier].
P.-L. COURIER (Littré, 1873).
C.— Fam. Bien appris, mal appris.
1. Bien appris. [En parlant d'une pers.] Bien élevé, ayant de bonnes manières :
6. Le moment n'est pas loin où une jeune dame bien apprise et convenablement sentimentale devra se choisir pour ami de cœur un des beaux officiers suisses de Versailles ...
SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, t. 14, 1851-62, p. 435.
7. ... un de mes compagnons de captivité (...) assez bien appris pour ambitionner d'accomplir un miracle (...) cueillit la fleur...
R. DE MONTESQUIOU, Mémoires, Les Pas effacés, t. 2, 1921, p. 71.
P. anal. [En parlant d'un animal] Bien dressé :
8. Les deux sœurs l'examinèrent du coin de l'œil en chattes bien apprises, qui lorgnent une souris sans avoir l'air d'y faire attention.
BALZAC, La Maison Nucingen, 1838, p. 615.
P. métaph. :
9. ... une île doit être une exception chez un fleuve bien appris; mais, pour la Loire, l'île est la règle ...
STENDHAL, Mémoires d'un touriste, t. 1, 1838, p. 29.
10. Et en même temps, le premier rayon de soleil du jour filtre dans le wagon où je viens de dormir : un petit rayon qui semble domestiqué et bien appris ...
LOTI, Reflets sur la sombre route, 1899, p. 87.
2. Mal appris. [En parlant d'une pers.] Mal élevé, sans manières :
11. Je renferme dans mes cinq pieds deux pouces toutes les incohérences, tous les contrastes possibles, et ceux qui me croiront vain, prodigue, entêté, léger, sans suite dans les idées, fat, négligent, paresseux, inappliqué, sans réflexion, sans aucune constance, bavard, sans tact, mal-appris, impoli, quinteux, inégal d'humeur, auront tout autant raison que ceux qui pourraient dire que je suis économe, modeste, courageux, tenace, énergique, négligé, travailleur, constant, taciturne, plein de finesse, poli, toujours gai.
BALZAC, Correspondance, 1825, p. 270.
12. Quel drôle de bonhomme, et comme il est mal appris... Et pourquoi ne m'adresse-t-il jamais la parole? ... Et pourquoi ne répond-il jamais, non plus, quand je lui parle? ...
MIRBEAU, Le Journal d'une femme de chambre, 1900, p. 7.
Emploi subst. Un malappris :
13. Ce marquis est un mal appris qui mériterait une bonne leçon. Ne vous semble-t-il pas, vicomte, qu'il n'a pas eu pour moi tous les égards qui sont dus à mon rang? Quelle pitié! Ça fait le fier, et je jurerais que j'ai là, dans ma poche, plus d'argent qu'il n'en faudrait pour acheter ses terres, son château et ses armoiries.
SANDEAU, Sacs et parchemins, 1851, p. 18.
P. anal. [En parlant d'un animal] :
14. CAMILLE. — Cela se peut, il doit y avoir dans toutes mes idées des choses très-ridicules. Il se peut bien qu'on m'ait fait la leçon, et que je ne sois qu'un perroquet mal appris. Il y a dans la galerie un petit tableau qui représente un moine courbé sur un missel; à travers les barreaux obscurs de sa cellule glisse un faible rayon de soleil, et on aperçoit une locanda italienne devant laquelle danse un chevrier. Lequel de ces deux hommes estimez-vous davantage?
MUSSET, On ne badine pas avec l'amour, 1834, II, 5, p. 45.
PRONONC. ET ORTH. :[], fém. [-i:z]. L'orth. malappris est attestée ds Ac. 1878, GUÉRIN 1892, Ac. 1932, ROB., Lar. encyclop. et QUILLET 1965; la seule admise selon Lar. Lang. fr.
STAT. — Fréq. abs. littér. :5 527. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 7 948, b) 6 795; XXe s. : a) 7 181, b) 8 763.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • appris — appris, se (a pri, pri z ), part. passé du verbe apprendre. 1°   Qu on a étudié et retenu. Leçon apprise par coeur. 2°   Dont on est informé. Nouvelle apprise. 3°   Instruit. •   À toi, qui dès jeunesse, appris en son école, RÉGNIER Sat. VI.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • appris'er — appriz er or appris er noun (Scots law) A creditor for whom property is apprized • • • Main Entry: ↑apprize …   Useful english dictionary

  • appris — Informed; learned …   Ballentine's law dictionary

  • mal-appris — mal appris, ise (ma la prî, pri z ) adj. 1°   Au propre (acception vieillie), qui n a pas reçu une éducation suffisante. •   Et la honte que j ai d être si mal appris, RÉGNIER Sat. I. •   Les enfants, indociles ou mal appris, n en voulaient plus… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Comment j'ai appris à aimer les femmes — Comment j’ai appris à aimer les femmes (Come imparai ad amare le donne) est un film comique franco germano italien réalisé par Luciano Salce, sorti en 1966. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution …   Wikipédia en Français

  • Signe appris — Le signe appris (parikamma nimitta) est une notion de méditation bouddhique, plus précisément de la pratique du développement de la tranquillité, samatha bhavana. Ce signe est l objet considéré pendant la méditation et qui sera l objet sur lequel …   Wikipédia en Français

  • Docteur Folamour ou : comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer la bombe — Docteur Folamour  Pour la sitcom française, voir La Croisière foll amour. Docteur Folamour Titre original Dr. Strangelove Réalisation Stanley Kubrick Acteurs principaux Peter Sellers …   Wikipédia en Français

  • Tous les jours la sotte contenance d’un autre m’avertit et m’avise... Étant peu appris par les bons … — Tous les jours la sotte contenance d’un autre m’avertit et m’avise... Étant peu appris par les bons exemples je me sers des mauvais, des quels la leçon est ordinaire. См. Дураку вред умному навет …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • Avoir appris la, sa leçon — ● Avoir appris la, sa leçon répéter fidèlement ce qu on nous a prescrit de dire et non ce que l on pense …   Encyclopédie Universelle

  • MAL-APPRIS — adj. et s. masc. Voyez le participe d APPRENDRE …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.